La Minute RH – Comment postuler efficacement ?

Au sein de notre cursus scolaire ou professionnel, nous recherchons souvent une offre d’emploi que cela soit dans le cadre d’un stage, une alternance, un job d’été ou tout simplement une embauche. Mais souvent nous nous y perdons, postulons un peu partout par peur de ne pas être pris. L’une des questions que nous nous posons est comment postuler de manière efficace ?

Malheureusement il n’existe pas de solution miracle pour obtenir un poste mais certaines astuces, que nous verrons dans cet article, sont plus susceptibles d’intéresser un employeur par votre profil.

  • Déterminer son projet professionnel

Avant de postuler, il faut affiner votre projet professionnel. Dans un premier temps, recenser toutes vos expériences et compétences que vous avez pu acquérir au travers de vos études, stages, jobs étudiants. Puis, grâce à ces éléments, réfléchissez dans quel domaine vous souhaitez travailler et quel poste vous voudriez occuper. Ainsi, une fois que vous avez fait le choix du secteur où vous souhaitez travailler, il est important que vous définissiez vos objectifs et l’entreprise ou les entreprises qui pourront vous aider à les atteindre.

Grâce à la détermination de votre projet professionnel, vous pourrez ainsi cibler les entreprises qui vous intéressent et surtout qui seront attirées par vos capacités!

  • Faire un benchmark

Le projet professionnel désigné, il faut savoir dans quelle(s) zone(s) géographique(s) et quelle(s) activité(s) vos entreprises potentielles exercent. Cela vous permettra de postuler plus efficacement et d’avoir plus de chance d’exercer un métier qui convient à vos attentes.

  • Rechercher sur toutes les sources

Une fois votre projet professionnel et votre secteur déterminé, il est temps de passer à l’action et postuler dans les entreprises. Mais où ?
Afin de maximiser vos chances, vous devez postuler non seulement sur les sites internet spécialisés dans les recherches d’emploi mais aussi consulter les annonces dans les journaux, vous rendre dans des agences spécialisées et également en parler autour de vous. De plus, si vous postulez via des plateformes de recherche d’emploi, il serait intéressant de vous inscrire au fil RSS du poste que vous souhaitez occuper, afin que vous soyez notifié dès qu’une nouvelle offre d’emploi apparaît.

Il ne suffit pas seulement d’attendre des offres d’emploi, il faut aussi réaliser des candidatures spontanées. Vous avez déjà une idée dans quelle entreprise travailler mais elle ne recherche personne pour le moment ? Et bien, prenez votre courage à deux mains et envoyé leur tout de même un mail ! Cela peut porter ces fruits.

  • Participation aux forums

Pour optimiser vos chances de décrocher un poste rendez-vous également sur les forums. En effet, vous pouvez participer à des forums qui regroupent des entreprises dans lesquelles vous souhaitez travailler. Ces forums peuvent être des salons ou des foires. Certains d’entre eux peuvent être spécialisés dans une branche ou alors concernent une classe socio-professionnelle en particulier.

  • Tenir un tableau de bord

Enfin, pour avoir une vue d’ensemble, il faudrait que vous teniez un tableau de bord qui récapitule les entreprises que vous avez contactées, comment vous les avez contactées, si suite à cela vous avez eu une réponse (positive ou négative). Et s’il n’y a pas eu de réponse, il serait intéressant de vous fixer une date limite où vous relancez l’entreprise en question.

Nous avons pu vous donner certains conseils pour postuler de manière efficace mais cela ne signifie pas que c’est grâce à eux que vous allez trouver votre emploi. C’est votre motivation, votre personnalité et vos compétences qui vous permettrons de décrocher l’emploi de vos rêves !

La Minute RH – Comment être crédible dans un premier emploi sans expérience professionnelle ?

Lorsque vous postulez à un emploi vous voyez souvent la mention « expérience exigée » « minimum 1 an dans le même domaine » mais cette mention peut vous bloquer, vous faire perdre confiance. 

Tout le monde commence sans expérience professionnelle. Cependant lorsque l’on fait des études supérieures et dans certains domaines d’étude le manque d’expérience est présent. 

Que l’on soit un jeune en recherche d’un stage ou que l’on soit jeunes diplômés valoriser son curriculum vitae sans expérience professionnelle est difficile. 

Quelques conseils pour être crédible : 

  • Valorisez votre formation, évidemment si vous avez fait le choix de poursuivre dans cette voie qui offre peu d’expérience professionnelle il y a une raison. Regardez les matières en rapport avec le poste viser, vous aurez au moins la théorie. 
  • Votre expérience personnelle peut être un atout majeur. Vous avez une passion ? Vous êtes engagé ? Cela peut avoir un impact positif et montrer des qualités que vous avez acquis grace à vos expériences. Par exemple vous étiez responsable d’une association étudiante, ou du budget de cette association .. Cela peut être une réelle expérience, rien que pour le fait que vous êtes capables de travailler en équipe, d’assumer des responsabilités …

Attention, pour les deux conseils suivants ne sélectionnez que les expériences qui auront un intérêt pour le poste demandé. 

    • Mettez en avant vos jobs étudiants et jobs d’été. Malgré que l’on considère cela comme des petits boulots il ne faut pas oublier qu’il n’y a pas de sous métier. Une expérience reste une expérience, cela vous sera avantageux dans tous les cas. N’importe quelle expérience peut montrer des traits significatifs de votre personnalité ou des compétences que vous possédez. Ces expériences montrent votre combativité, votre envie de travailler. 
    • Mettez en avant vos stages, les tâches et les responsabilités qui vous ont été assigner. 
  • Montrez votre motivation. Montrez que votre candidature n’est pas liée à un besoin urgent de gagner de l’argent mais que c’est une réelle démarche pour s’épanouir professionnellement et pour enrichir l’entreprise de vos compétences. 

La Minute RH – Quels réseaux professionnels utiliser ?

Tu es à la recherche d’un stage ? D’un travail ? Ou tout simplement tu souhaites entretenir ton réseau professionnel ? Mais comment ?

De nos jours, les nouvelles technologies de l’information et de la communication sont incontournables dans le monde du travail. En effet, 88% des demandeurs d’emploi recherchent des emplois via les réseaux sociaux professionnels.
Dans cet article nous allons vous montrer les principales plateformes d’interaction des professionnels afin d’optimiser vos chances de trouver un stage ou encore un emploi et comment les entretenir. 

  • LinkedIn

Avec plus de 500 millions d’utilisateurs dans 200 pays et plus de la moitié est active régulièrement, LinkedIn donne à ces internautes une visibilité internationale auprès des différentes entreprises. Son utilisation est très simple et la création d’un profil professionnel est entièrement guidée. En effet, le profil d’un internaute retrace l’ensemble des formations, des expériences professionnelles, des compétences et recommandations de ce dernier : c’est un Curriculum Vitae en ligne.

Ainsi LinkedIn est le premier réseau social professionnel à travers le monde qui permet principalement à rester en contact avec son réseau professionnel et être à la page du secteur qui vous intéresse.

  • Viadéo 

Ce réseau social fonctionne d’après le même système que LinkedIn à la seule différence que Viadéo est plus centré sur les emplois et les entreprises en France. Malheureusement seule une petite partie de la communauté est active : 3,6 millions sur 10 millions d’inscrits.

Viadéo existe également dans d’autres pays mais sous d’autres noms et regroupe plus de 55 millions d’utilisateurs. Ainsi, si vous souhaitez avoir une reconnaissance internationale, vous pouvez également créer un compte en anglais, en allemand, en italien, portugais ou encore en russe. 

  • Xing 

Ce réseau social comprend environ 13 millions de membres dont 6,5 millions dans les pays germanophones, principalement utilisé en Allemagne, Autriche et en Suisse. De ce fait, il est très intéressant pour les personnes qui souhaitent avoir une carrière professionnelle dans les pays germanophones.

Xing est aussi intéressant car il propose plusieurs évènements au cours de l’année qui permet à ses internautes (demandeurs d’emplois ainsi qu’offreurs d’emplois) de se rencontrer et d’échanger leurs expériences. 

  • Twitter

Nous avons principalement parlé des réseaux exclusivement professionnels mais les réseaux sociaux tels que Facebook et Twitter sont très utilisés. En effet, beaucoup d’entreprises sont actives sur Twitter car cela leur permet d’être en contact avec leur clientèle et de divulguer des informations courtes et pertinentes.

Par conséquence, vous pouvez donc utiliser Twitter afin d’intégrer le monde professionnel. De plus, vous pouvez créer des alertes pour les entreprises qui vous intéressent afin d’être au courant des nouveautés de l’organisation.

Nous vous avons donc présenté les meilleurs réseaux sociaux professionnels mais il ne suffit pas seulement d’être inscrit sur ces réseaux, il s’agit  aussi d’établir un bon profil. Pour cela il faut :

    • Ne pas mettre que vous êtes à la recherche d’un emploi mais le poste que vous souhaitez occuper.
    • Remplir au maximum toutes les rubriques (surtout les coordonnées afin d’être joignable)
    • Spécifier vos compétences, même ceux qui ne sont pas directement liées au métier.
    • Photo naturelle et professionnelle (évite les filtres, avoir une tenue correcte).
    • Se démarquer en mettant une autre photo d’arrière-plan.
  • Ajouter des relations : plus votre profil a de relations, plus les entreprises seront attirées. Ainsi pensez à tous vos anciens jobs d’été, stages, rencontres lors de conférences, forums, etc…

La Minute RH – La photo est-elle indispensable au CV ?

Une question récurrente qui vient lors de la réalisation de son CV : faut-il mettre sa photo sur son CV ?

La photo n’est pas un élément obligatoire sur un CV : aucun recruteur ne peut la demander lors d’un recrutement (sauf cas précis), il s’agit donc d’un plus à apporter ou non sur votre CV. La photo sur le CV n’est donc pas une donnée essentielle de votre CV !

Partant du principe que le CV réussit est une somme de détails bien structurés, votre photo peut donc donner quelques points en plus à votre candidature, mais cette photo doit être travaillée et bien réalisée. Bannissez les photos trop petites, floues, pixellisées, mal cadrées avec un fond visuel peu professionnel. De la même façon, les éclairages trop prononcés ne vous donneront pas bonne mine. Soignez votre présentation, comme si vous vous rendiez à un entretien, revêtez une tenue dans laquelle vous êtes à l’aise mais classique : veste, chemise. Tenez-vous droit et prenez une pose déterminée. Si vous mettez une photo sur votre CV il faut qu’elle soit professionnelle et qu’elle respecte tous les critères attendus, sinon elle aura l’effet inverse et votre candidature ne sera pas prise au sérieux.

Attention : la photo sur le CV est en contradiction totale avec le principe du “CV anonyme” permettant une plus grande équité lors de recrutements. Le CV anonyme était prévu comme “obligatoire” par une loi de 2006 mais les décrets ne sont jamais parus… Le portrait est de toute façon discriminante. Il peut faire perdre un poste à une personne issue d’une minorité visible (même si normalement ce n’est pas légal). 

A vous de voir si vous êtes photogénique, si vous pensez que votre photo peut apporter un plus sur votre CV et surtout si vous avez le temps de réaliser une photo professionnelle…

Pour répondre à la question, pour ma part je ne suis pas pour le fait de mettre une photo sur un CV. 

N’oubliez pas : le CV est le seul élément qui vous sépare de l’entreprise. Passez du temps à le travailler, le modifier, l’améliorer. 

La Minute RH – Les questions des entretiens de sélection

1. Pouvez-vous vous présenter ?
Avec cette question le recruteur cherche à évoluer comment le candidat s’exprime, d’en savoir plus sur la personnalité du candidat, de son état actuel : s’il est stressé, calme et ainsi comment il structure son parcours

Conseils : Restez-vous-même, et faites attention à votre élocution

2. Que savez-vous de nous ?
Le recruteur cherche à savoir si le candidat à travailler un minimum son entretien avant de venir et s’il sait dans quoi il postule.

Conseils : Se renseigner au préalable sur internet et les réseaux sociaux sur l’entreprise, les concurrents et éventuellement sur la personne qui vous reçoit

3. Pourquoi avez-vous choisi cette formation ? Regrettez-vous ce choix ?
Le recruteur souhaite comprendre ce que vous avez appris et, par conséquence, ce que l’on peut attendre de vous, ce qui vous a passionné. Aussi, il peut vérifier que vous avez assumé votre choix et que vous avez su tirer parti de votre formation.

Conseils : montrez-vous sûr de vous !

4. Qu’est-ce qui a suscité votre intérêt dans cette offre d’emploi ?
Le recruteur cherche qu’il y ait au moins une adéquation entre l’offre de mission et les leviers de motivation de la personne. Il faut que la candidature soit cohérente.

Conseils : Ciblez les besoins de l’entreprise et trouvez un lien avec votre parcours et vos ambitions

5. Quels sont vos points forts et vos points faibles ?
L’employeur ne pose pas cette question pour vous embarrasser. Il veut simplement se faire une idée sur vous et, par le fait même, tester votre capacité à vous remettre en question. Un autre voudra, quant à lui, connaître les risques qu’il prend en vous embauchant.

Conseils : Préparez bien tous vos points forts et vos points faibles mais surtout trouvez des arguments, des exemples pour les illustrer
Exemple : Vous êtes lent car vous êtes méticuleux. Vous voulez éviter toutes les erreurs possibles et rendre un travail d’une grande qualité.

6. Que faites-vous pendant vos loisirs ? Quelles sont vos passions ?
Le recruteur peut avoir l’air de détendre l’atmosphère, mais attention il continue à vous analyser et à essayer de mieux comprendre l’intégralité de votre personnalité ? restez toujours professionnel !

Conseils : Ne pas détailler des passions trop intimes ou pas facile à expliquer, l’idée est de donner toujours une image positive et dynamique de vous-même.

7. Pourquoi devrions-nous vous embaucher ?
Vous devez faire comprendre au recruteur que vous avez autant besoin de lui que lui de vous. Et ne vous comparez jamais aux autres candidats.

Conseils : montrer que vous êtes le candidat le plus adapté pour ce poste en mettant une ultime fois vos atouts professionnels en avant. Pour cela, réfléchissez à ce que vous pouvez apporter à l’entreprise.

8. Pourquoi pensez-vous être fait pour ce poste ?
Mettez en avant vos savoir-faire et l’expérience acquises au cours de vos précédents postes et les agissements prises durant les situations de crises, afin que les chasseurs de têtes sentent que vous êtes la bonne personne.

9. Où vous voyez-vous dans cinq ans ?
L’employeur évalue la capacité d’analyse et de réflexion du candidat, en espérant qu’il soit à la fois réfléchi et ambitieux.

Conseils : Formez une réponse ambitieuse, sincère et réaliste. Ne surtout pas dire « A votre place » :

10. Avez-vous des questions ?

Conseils : Préparez deux ou trois questions aux préalables de préférence, évitez les questions bateau ou des informations que vous pouvez avoir sur internet.